Millésime 2018

En 2018, le temps a beaucoup varié. Il a beaucoup plu pendant l’hiver. Toute cette eau a ralenti le cycle de croissance, mais a également permis à la terre de constituer des réserves. Le printemps chaud a provoqué un débourrement explosif et l’été interminable nous a permis de ramasser les raisins dans des conditions optimales.

Nous avons commencé les vendanges dans les derniers jours d’août dans les vignes de Savigny pour finir le 10 septembre sur les parcelles les plus en altitude du domaine.

Les raisins ayant conservé un bon niveau d’acidité malgré la chaleur. La vinification s’est déroulée sans problème pour les blancs comme pour les rouges.

Nos blancs sont explosifs au nez. En bouche ils sont ronds et généreux, équilibrés avec une belle tension.

Nos vins rouges sont dotés d’arômes subtiles associant notes d’épices et de fruits mûrs, de noyau de prune et de cerise. Belle trame tanique en bouche tout en maintenant une indéniable fraîcheur. Ces vins, déjà fort plaisants jeunes, demanderont néanmoins quelques années avant d’arriver à leur apogée.

Millésime 2019

L’hiver a été doux avec des températures supérieures à la moyenne. Les parcelles les plus avancées ont atteint le stade mi- débourrement dans les premiers jours d’avril. Mais le froid est ensuite arrivé et le gel le matin pendant quelques jours d’avril a laissé des traces dans certaines parcelles, sans gros dégâts.

En mai, la vigne a connu une bonne croissance avec une vague de chaleur.

A partir de juillet, la chaleur et le manque de pluie sont alors de rigueur mais les petites pluies tombées en août favorisent le développement de la vigne et déclenchent la véraison.

Le beau temps s’est poursuivi jusqu’à la fin du mois d’août et jusqu’en septembre. Nous avons commencé les vendanges le 11 septembre pour finir le 23 septembre.

Depuis le début du 20e siècle, chaque millésime qui se termine par un « 9 » est merveilleux. 2019 n’échappe pas à cette règle !

Blancs comme Rouges, les vins ont des arômes fruités bien mûrs qui apportent une certaine gourmandise. Une belle harmonie et une vraie promesse pour ce millésime 2019.

Millésime 2020

Au moment du confinement, mi-mars, le beau temps s’installe sur nos vignes comme partout en France. Il dure jusqu’à mi-septembre. La vigne en profite pour prendre une avance de 3 semaines qu’elle conserve jusqu’aux vendanges qui démarrent le 19 août pour finir le 30 août.

La sortie de fleur, très en avance, laisse espérer une récolte abondante mais les températures élevées de l’été, couplées au manque de précipitations, provoquent un déficit hydrique important. Nous avons vite corrigé nos prévisions de récolte à la baisse !

Les vinifications se font facilement, grâce à l’état sanitaire très satisfaisant des raisins. Il n’y a quasiment pas de maladie, dû à l’absence de pluie. La table de tri sert uniquement pour ôter les quelques raisins grillés.

Les conditions particulières de ce millésime engendrent des équilibres inédits et assez uniques. Il y a une subtile richesse, bien entendu, mais également une agréable tension.

Nos vins blancs sont fruités et expriment une belle complexité aromatique, avec de très belles acidités. Malgré la chaleur estivale, ils présentent de beaux équilibres, portés par une fraîcheur toute classique, conforme aux attentes d’un millésime bourguignon.

Nos vins rouges se démarquent par leur robe incroyablement soutenue ! Les conditions idéales d’ensoleillement et la chaleur pendant la maturation ont conduit à des vins concentrés, avec du caractère, mais sans être lourds. Comme les vins blancs, ils ont su garder de la fraîcheur et offrent des profils gourmands sur des fruits noirs tels que la mûre, myrtille, cerise noire…

L’effet millésime

Millésime 2018

En 2018, le temps a beaucoup varié. Il a beaucoup plu pendant l&rsq